Les 22 et 29 mars prochains seront élus un binôme homme-femme sur chaque canton afin de former l'assemblée départementale. Après une longue réflexion, l'association ne présente pas de candidats pour cette élection.

Pourquoi ?

* Pour ne pas disperser nos forces. Nous préférons nous concentrer sur le territoire montargois. Nous ne manquons pas de projets !

* Parce qu'une campagne a un coût humain et financier dans lequel beaucoup n'étaient pas prêts à se lancer ! Pour information, la simple campagne « officielle » (bulletin, affiche et profession de foi) revient à 1500 € pour la commune de Montargis, donc environ 3000 € pour le canton...remboursés par l’État seulement pour les candidats ayant recueilli plus de 5 % des voix ! Ceci ne favorise pas la participation de citoyens non soutenus par un parti...

* Parce que pour beaucoup d'entre nous, les compétences du département pourraient être partagées entre la région et les agglos/pays, et que le maintien des départements ne va pas dans le sens de la simplification du « millefeuille » administratif et des économies structurelles.

 

Y a-t-il des « consignes de vote »?

Non, cela serait contraire à l'esprit de notre association, qui rassemble des personnes de sensibilités partisanes différentes, bien qu'espérant une nouvelle manière de faire de la politique.

Nous espérons préparer un document de synthèse sur les programmes des candidats (s'il y en a...), en rappelant que pour ceux qui ne trouveraient pas de propositions leur convenant, le seul vote de contestation est le vote blanc.

La charte que signent tous les colistiers "Citoyens du Montargois" expose les engagements de la liste en cas d'élection et les valeurs qui portent la démarche du groupe.

Formation des élus, reconnaissance de l'opposition, transparence sur les conflits d'intérêts, commission de contrôle des finances ouverte à l'opposition et aux citoyens... des engagements forts et concrets !


La Charte

Notre Origine

Notre groupe est né sous l'impulsion d'un groupement de citoyens de Montargis (artisans, entrepreneurs, étudiants, jeunes entrepreneurs, éducateurs, enseignants, artistes, professions libérales, responsables d'associations, travailleurs sociaux... ... ) las des réponses toutes faites et des étiquettes politiques habituellement représentées dans nos instances locales. Ce groupe est désireux de trouver des pistes nouvelles pour agir pour notre ville.

Force est de constater qu'il y a une lassitude et une méfiance grandissante des citoyens vis-à-vis à d'un système dont le fonctionnement ne prend que très peu en considération les besoins réels et qui plus est les évince des sphères de décisions.

Il nous semble important de lutter contre cet état de choses qui confisque aux citoyens "administrés" toute possibilité de s'exprimer vraiment... et encore moins de peser efficacement sur les décisions prises... 

Dans le but d'aborder ces questions, nous nous réunissons depuis Septembre 2012 afin de réfléchir aux fonctionnements de la démocratie locale dans tous ses aspects du quotidien et ;nous cherchons de nouvelles pistes pour l'administration de notre agglomération.

 

Pourquoi une liste aux élections municipales ?

Présenter une liste aux élections municipales répond à plusieurs objectifs :

  • avoir accès aux informations :
    • il est très difficile pour un citoyen d'avoir accès à l'ordre du jour, la date, et les comptes-rendus des          conseils municipaux
    • il est impossible pour un citoyen d'avoir accès aux informations plus sensibles.
    • avec des élus, nous aurons accès plus facilement a certaines informations qui enrichiront nos débats.
  • avoir un lieu d'expression :
    • en tant que citoyen, nous ne sommes ni écoutés, ni entendus.
    • si nous avons des élus, les citoyens disposeront d'un lieu d'expression, devant la presse, où les élus seront dans l'obligation d'écouter
  • prendre part aux décisions :
    • avec des élus, nous pourrons prendre part aux décisions, et remonter nos points de convergence, et nos points de désaccords
  • imposer de nouvelles règles
    • en cas de victoire aux prochaines élections municipales, nous pourrons imposer de nouvelles règles de gouvernance telles que :
      • la transparence
      • la reconnaissance du référendum d'initiative populaire
      • le contrôle des élus
      • ...