Le débat autour des municipales de 2014 a été ouvert par les citoyens eux-mêmes, avec la question fondamentale de la dette abyssale de notre commune.